Patrice Poirier, Psychologue Clinicien, Psychanalyste

Diplômé de psychologie clinique depuis 1996 et formé à la psychanalyse, je reçois adultes, enfants et adolescents.

Pourquoi consulter un psychologue clinicien et psychanalyste ?

On vient voir un psychologue parce qu’on ne veut plus souffrir. On trouve que ça ne va pas, on s’en est aperçu par soi-même et on voudrait que ça change. On a parfois pu entendre, ses parents, son mari, son épouse, ses enfants, ses ami(e)s ou son médecin nous dire ce qui n’allait pas chez nous, mais tant que ça ne nous parle pas, on ne consulte pas… Mais si l’on a repéré par soi-même quelque chose à traiter et analyser en soi, alors, autant s’y atteler avec l’aide d’un psychologue, évidemment dûment diplômé, mais qui a aussi fait sur lui-même un long travail d’analyse.

Quelques mots sur la méthode :

Malgré le savoir acquis sur soi-même au fil de la vie, chacun peut en arriver pourtant à se poser quelques questions sur son fonctionnement, sa façon d’être, sur ce qu’il subit, sur ce qu’il doute de pouvoir traverser, sur ce qui semble se répéter, sur la cause de sa souffrance, sur ce qui semble plus fort que soi…

Parler dans un cadre confidentiel à quelqu’un qui s’est formé à la psychologie clinique et dont l’oreille est formée à l’écoute de l’inconscient permet de traiter ses questions, son angoisse, permet de comprendre et soigner ce qui fait symptôme pour soi.

Le traitement psychanalytique est très personnalisé. Il permet d’approcher la cause de la souffrance psychique dans ce qu’elle a de véritablement subjectif, en prenant en compte l’histoire personnelle et familiale, loin de l’écueil des diagnostics dont on entend parler autour de soi et dans les médias.

On va voir un psychologue parce qu’on veut s’en sortir par soi-même, si l’on croit un tout petit peu dans le pouvoir de sa propre parole, si l’on a envie d’y comprendre quelque chose. L’écoute non-jugeante de la vie psychique consciente et inconsciente que propose la méthode psychanalytique se fonde sur une parole sans autocensure du patient. En refusant toute suggestion du thérapeute sur son patient, la psychanalyse a renoncé aux méthodes hypnotiques et à toute psychothérapie qui userait de l’influence.

Dans ce cadre éthique, l’approche psychanalytique permet d’alléger les émotions insoutenables, de mieux se comprendre, de trouver ses propres solutions, de prendre ses propres décisions, d’acquérir de la liberté de penser et d’agir…

On vient souvent consulter un psychologue pour être rapidement soigné et l’on a bien raison de le vouloir. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues, la psychanalyse soulage parfois grâce à un seul entretien ou seulement quelques-uns. Mais dans certains cas, il faudra entamer une psychothérapie dont personne ne peut prédire la durée, mais que l’on peut décider d’arrêter quand on le désire.


Pour les parents et leurs enfants :

Lorsque les parents se posent des questions sur leurs enfants, ils pourront en parler à mon cabinet et ils seront écoutés sans jugement, sans solutions toutes faites, pour que l’on puisse d’abord comprendre au cas par cas, puis trouver des pistes toujours personnalisées. Rien que cette écoute des parents peut parfois suffire à dénouer le problème de l’enfant.

Mais des enfants peuvent aussi avoir des difficultés et parfois des souffrances qui ont besoin d’être adressées directement à un professionnel. Ils auront alors ici l’occasion de s’exprimer avec leurs moyens d’enfants : leur parole, leurs mots d’enfants, mais aussi le dessin et le jeu. Par l’écoute qu’elle recevra, la parole se fera thérapeutique.

L’écoute proposée pour les enfants repose sur les principes décrits plus haut et garde donc ses distances avec les pratiques galopantes de l’évaluation et les diagnostics florissants qui les accompagnent.


Expériences et lieux de pratiques

D.E.S.S. (Master 2) de Psychologie Clinique et Psychopathologie à l’Université de Rennes 2, en 1996.

D.U. « Clinique du Lien Social » à l’Université de Nantes

D.U. « Ethique et Subjectivité » à l’Université de Brest

Titre de Psychothérapeute

Membre de l’Ecole Freudienne (Association de psychanalyse fondée par Solange Faladé)

Auprès des enfants, des adolescents, des parents et des professionnels de l’éducation :

  • Internat socio-éducatif à Saint-Nazaire,
  • Espace écoute jeunes
  • Association l’Ecole des parents et des éducateurs de Loire Atlantique
  • Centre Educatif Renforcé
  • Quartier Mineurs en Maison d’Arrêt

Auprès des patients et des professionnels du secteur de la santé :

  • Equipe Mobile de Soins Palliatifs
  • Consultation Douleur
  • Service Santé au Travail (hôpital général et hôpital psychiatrique)
  • Centre Médico-Psychologique (CMP)
  • Institut Médico-Psychologique (IME)

Auprès des professionnels :

  • Analyse des pratiques et supervision auprès des professionnels de l’éducation spécialisée, des assistantes maternelles, des soignants hospitaliers et en EHPAD, des étudiants infirmiers…
  • Groupes de parole pour les assistantes maternelles
  • Formation auprès des professionnels et des étudiants

Contact :

Patrice Poirier, Psychologue Clinicien, Psychanalyste
21, rue de l’Etang, 56000 Vannes
06 03 60 69 84

SIRET : 878 191 501 0013 / ADELI : 569310279


Envoyez-moi un message


Quelques liens à visiter :


Actualités de la profession :

Copyright Patrice Poirier, Psychologue Clinicien, Psychanalyste – Tous droits réservés

Patrice Poirier